Qui Peut Créer une Formation en Ligne ? Le test

Qui Peut Créer une Formation en Ligne ? Le test

Que ce soit pour gagner plus d’argent, impacter la vie de plus de gens ou avoir plus de visibilité, les avantages de créer une formation en ligne sont si nombreux que beaucoup veulent se lancer.

Or, lancer son cours à distance demande du travail et des compétences.

Alors, qui peut créer une formation en ligne ? Question intéressante.

Car non, tout le monde ne peut pas vendre des formations en ligne et devenir infopreneuse.

Je vous donne une liste de questions à vous poser pour savoir si vous pouvez créer un cours digital à distance.

C’est parti pour le test 😊

 

Qui peut créer une formation en ligne ? Les questions à vous poser

 

# 1 – Ai-je quelque chose à enseigner ?

 

Je suis sûre que vous connaissez une amie, une collègue à qui vous faites appel à chaque fois que vous avez un problème avec [un sujet].

Ce sujet peut être n’importe quoi :

  • créer des fichiers excel
  • gérer ses finances
  • la décoration intérieure
  • l’éducation des enfants
  • etc.

Quel que soit leur talent, chaque fois que vous êtes confrontée à un problème ou à une décision dans ce domaine, vous savez que vous allez les appeler pour leur demander conseil.

Devinez quoi ?

Il y a de fortes chances que, pour vos proches, vous soyez experte dans un domaine.

Vous connaissez peut-être déjà votre domaine d’expertise (vous savez pour quelles raisons les gens font appel à vous). Ou peut-être pas (mais, rassurez-vous, les gens autour de vous le savent).

Dans tous les cas, vous avez forcément une compétence que vous pouvez enseigner aux autres et qui les aidera dans leur vie ou leur travail.

Et si c’est le cas, créer un cours en ligne est le meilleur moyen de diffuser votre savoir.

 

# 2 – Est-ce que je veux créer un business en ligne ?

 

Deuxième question si vous voulez savoir qui peut créer une formation en ligne, c’est de se demander si vous voulez vraiment avoir un business en ligne.

Vous vous demandez quel est le rapport ?

Et bien, il est logique.

En créant un cours en e-learning, vous allez devoir :

  • apprendre quelques bases de marketing digital
  • de copywriting aussi (pour mieux vendre)
  • être un peu plus visible pour promouvoir votre produit numérique

 

En bref : vous n’allez pas balancer votre cours sur internet, faire des ventes comme par magie et continuer à générer des revenus passifs sans rien faire pendant des années.

Désolée, ce n’est pas comme ça que ça marche.

Mais la bonne nouvelle, c’est qu’une fois que vous aurez goûté au métier d’infopreneuse, quelque chose me dit que vous allez tellement aimer ça que travailler sur votre entreprise en ligne sera un réel plaisir.

Vous allez de vous-même vouloir :

Parole d’ancienne freelance devenue web entrepreneure 😉

 

# 3 – En ai-je assez de répéter toujours les mêmes choses en 1 and 1 ?

 

Si vous vendez des prestations de coaching, ou que vous avez une audience qui vous suit et vous pose des questions, mon petit doigt me dit que vous en avez assez de rabâcher toujours la même chose.

Je sais à quel point il peut être usant de répéter comment mettre en place tel process, telle stratégie, comment utiliser tel logiciel.

C’est exactement pour cette raison que j’ai créé ma formation Article Hypnotique.

Chaque semaine, je devais répondre à des personnes par email qui me demandaient comment écrire un article SEO, comment je faisais pour écrire de si bons articles, comment avoir de l’engagement avec ses lecteurs, etc.

Même si j’aime communiquer avec mes abonnés, je perdais du temps (sans être payée qui plus est).

Alors j’ai élaboré une formation qui explique tout de A à Z et vers laquelle je peux rediriger quand je sens qu’il y a un réel besoin. Et ça n’apporte que des avantages :

  1. Vous ne vendez plus votre temps contre du vent
  2. Vos abonnés sont contents de pouvoir mettre la main sur un process complet (ils ne vont pas juste récolter quelques bribes d’infos dans un email)
  3. Votre expertise vous rapporte de l’argent

 

# 4 – Est-ce que je veux gagner de l’argent sans rien faire ?

 

Vous avez probablement déjà vu ces photos sur Instagram.

Celles de gourous postant des clichés de leur « quotidien » fait de cocktails, de lagon turquoise et de plages désertes.

« Démarrez une entreprise en ligne », vous disent-ils, « vous gagnerez de l’argent pendant votre sommeil. Achetez simplement mon programme de coaching et je vous montrerai comment faire. »

Ouais, et ben…. la réalité, c’est que la création d’une entreprise en ligne ne ressemble en rien à ces photos Instagram.

Devenir entrepreneure sur le web peut être long et difficile. Mais c’est aussi un job incroyablement gratifiant.

Lorsqu’un étudiant termine votre cours vous dit que vous avez changé sa vie, je vous assure que vous vous sentez pousser des ailes.

Alors, si vous vous posez la question « Qui peut créer une formation en ligne ? » et que vous voulez gagner de l’argent sans rien faire, un conseil mon amie : Next ⛔ ! Le monde de l’infopreneuriat n’est pas fait pour vous.

 

# 5 – Est-ce que je veux changer la vie de milliers de personnes à travers le monde ?

 

Imaginez…

Vous êtes prof d’anglais et créez une formation pour apprendre à parler la langue de Shakespeare en 3 mois.

Vous êtes dans les bras de Morphée, bien au chaud, dans le sud de la France. Pendant ce temps, des centaines de personnes apprennent à parler partout dans le monde (Cuba, Tokyo, Sénégal, Thaïlande, Maroc….) grâce à VOUS.

C’est tout simplement GÉ-NIAL !!!!!!

Parce qu’enseigner à une poignée de personnes en présentiel, c’est bien, personne ne dira le contraire. Mais avoir la possibilité de toucher des milliers de personnes, tout autour du globe, sans que ça ne vous prenne plus d’énergie…

WOOOOOWWWWW that’s INCREDIBLE !!!

Je vous ai donné l’exemple des cours d’anglais, mais ça pourrait être tout autre chose.

Imaginez que votre formation apprenne aux parents ayant des relations conflictuelles avec leurs enfants à retrouver le bonheur familial. Dites-vous que grâce à votre travail, vous allez rendre des tas de personnes plus épanouies, plus heureuses, sur toute la surface de la Terre.

Alors, si vous avez répondu OUI à cette question, je vous annonce que vous avez le mindset pour créer une formation en ligne.

 

# 6 – Ai-je envie de plus de liberté et de flexibilité dans votre business ?

 

Bon OK, je viens de dire que vivre de son business en ligne en vendant des infoproduits demandait du travail.

« Alors pourquoi tu me parles de « plus de liberté et de flexibilité Jennifer ?! »

Attendez, j’y viens.

Une fois que vous avez trouvé l’idée de votre formation, que vous l’avez créée, ce qui je vous conseille de faire, c’est de vendre en automatique.

Je m’explique.

Il existe des outils digitaux qui permettent d’héberger votre formation et de créer ce que l’on appelle un tunnel de vente.

Objectif : amener le visiteur de votre site jusqu’à votre produit à vendre.

Vous élaborez votre tunnel une fois, et il tourne tout seul.

Pas folle la guêpe, hein 😉!?

Évidemment, vous aurez besoin d’y revenir de temps en temps pour l’améliorer, rajouter des étapes, des offres, etc. Mais le plus gros sera déjà fait.

L’avantage de ce système, c’est que vous allez toucher de l’argent de vos formations sans avoir à être présente pour gérer la machine. C’est idéal si vous êtes freelance, maman, que vous avez un autre business à gérer ou que vous voulez travailler moins pour X raisons.

 

# 7 – Ai-je envie de gagner plus sans travailler plus ?

 

Ce point est lié au précédent.

Si vous êtes arrivée à un plafond de verre niveau CA, que vous sentez que vous ne pouvez pas travailler plus (c’est physiquement et moralement impossible), alors ….

Créer une formation en ligne est une solution à envisager.

En automatisant votre business, vous parviendrez à vous dégager du temps pour vous consacrer à ce qui est important.

Désolé M. Sarkozy, mais à l’ère d’internet, votre devise ne tient plus la route 😂.

 

Devenir formatrice en ligne : quel profil ?

 

OK, vous avez répondu aux questions pour savoir qui peut créer une formation en ligne.

Si vous avez répondu favorablement à la plupart d’entre elles, c’est qu’il serait peut-être temps de se lancer.

Maintenant, voyons ensemble quelles sont les qualités et compétences requises pour être entrepreneure du web.

Il y en a  6 selon moi.

Les voici :

  • Être autonome, c’est-à-dire être capable de se discipliner pour avancer seule et savoir gérer les imprévus
  • Être pédagogue : pour avoir de bons retours sur vos infoproduits et des ventes régulières, votre message doit être adapté au niveau de vos clients. Les gens veulent avoir affaire à une experte, certes, mais pas à une espèce de spécialiste en blouse blanche qui baragouine sa science.
  • Aimer transmettre : ça doit être plus fort que le désir de gagner de l’argent
  • Avoir une expertise sur un sujet : attention, ça ne veut pas dire qu’il faut être bardée de diplômes, mais avoir assez d’expérience et de connaissances pour éduquer une cible débutante. Si vous doutez de vos compétences, dites-vous que vous êtes toujours un expert par rapport à quelqu’un.
  • Être passionnée : créer une formation en ligne demande du temps et implique que vous allez devoir parler de votre sujet pour promouvoir votre produit. Si ça ne vous passionne pas plus que ça, vous allez finir par être dégoûtée et finir en mode mental breakdown.
  • Avoir un esprit d’entrepreneure qui va vous pousser à vous former continuellement

 

Briser les barrières mentales à la création d’une formation en e-learning

 

Vous doutez encore de vous et pensez que créer une formation n’est pas pour vous ? Vous avez peur de la technique, de vous vendre ? Vous pensez ne pas avoir le temps ?

Ne vous inquiétez pas, ces barrières mentales sont tout à fait normales, même les créateurs de cours les plus performants en ont encore !

Voici quelques-unes des barrières mentales les plus courantes et comment les surmonter.

 

« Je ne suis pas une ‘experte’, alors pourquoi quelqu’un devrait-il m’écouter ? »

 

Parce que vous en savez plus qu’eux, pardi !

Pensez-y de cette façon : vous créez un cours pour résoudre un problème pour vos étudiants. Même si vous faites ne serait-ce qu’une journée de recherche en ligne sur ce problème, vous aurez plus de connaissances sur ce sujet que la grande majorité de votre marché.

Pourquoi ? Parce que les gens sont fainéants 🙂 et ne sont pas disposés à consacrer quelques heures de travail à la résolution de leur problème.

Si vous demandez à la plupart des gens une liste de leurs défis, leurs besoins, leurs problèmes, ils se feront un plaisir de dresser une liste longue comme mon bras.

Mais si vous leur demandez combien de temps ils ont réellement passé à rechercher la meilleure façon de résoudre chacun de ces défis , vous serez surprise des résultats. Croyez-moi.

Cela vous donne une opportunité incroyable de résoudre un problème qui est constamment à l’esprit de votre client cible, mais qu’il n’a pas pris la peine de résoudre. En lui donnant votre solution, vous lui rendrez un précieux service.

 

« Pourquoi les gens paieraient-ils pour des informations qu’ils peuvent rechercher gratuitement sur Google ? »

 

Souvenez-vous de ça :

Les gens ne veulent pas savoir comment faire quelque chose, ils veulent le faire. Vous ne vendez pas de l’information, vous vendez une solution.

La différence est subtile, mais extrêmement importante.

Je vous ai dit plus haut que la majorité des gens ne chercheront pas une solution par eux-mêmes. Et même s’ils le font, réfléchissez à ce que cette recherche implique :

  • rechercher des solutions sur Google et être inondé de milliers, voire de millions de résultats
  • devoir trier les informations pour ne garder que les plus pertinentes
  • décider quelle solution essayer et essayer de trouver comment adapter cette solution à leur situation
  • si cette solution échoue, revenir à la première étape et recommencer

Bref, ça représente des heures, des jours, des semaines, voire des années de temps perdu.

Ou, ils pourraient vous payer pour les guider, étape par étape, dans la résolution de ce problème, sachant qu’ils obtiendront le résultat qu’ils souhaitent une fois le cours terminé.

 

« Il existe déjà un cours sur mon sujet ! »

 

Oh, c’est vrai ?

Mais c’est génial !

Sérieusement, tout ce que ça veut dire, c’est que votre sujet est validé . Cela signifie qu’il y a des gens prêts à payer pour que ce problème soit résolu à leur place.

Presque tous les problèmes qui méritent d’être résolus ont déjà été abordés, que ce soit dans un livre, un blog ou un cours en ligne.

Prenez la productivité, par exemple.

La productivité est un défi pour les gens depuis des milliers d’années.

Les plus grands entrepreneurs ont écrit à ce sujet .

Goethe en a parlé.

Même Sénèque s’est attaqué à la productivité il y a plus de 2 000 ans !

Et pourtant, presque chaque année, un nouveau livre sur la productivité figure sur la liste des best-sellers du New York Times.

La plupart des problèmes existent depuis longtemps et continueront d’exister pendant longtemps.

Conclusion : ce n’est pas parce que quelqu’un a lancé un cours en ligne sur le même sujet qu’il a résolu le problème de tout le monde.

Rien n’est parfait, tout peut être abordé sous d’autres angles.

 

« Créer une formation prend trop de temps »

 

Tout dépend de la longueur et de la complexité de la formation.

Bon, je vous le dis tout de suite, je ne suis pas une adepte des formations créées en 48h sur le coin d’une table de cuisine. Pour délivrer de la valeur à vos clients, je pense qu’il faut aller en profondeur et ne pas survoler un sujet.

Mais ça n’engage que moi.

Si vous deviez me poser la question : « Combien de temps pour créer une formation en ligne? » Je dirais qu’en réservant un créneau de 2h/jour, ça peut être fait assez rapidement. Mais encore une fois, tout dépend du type de formation, de la longueur du contenu, de la valeur que vous souhaitez apporter en plus (des exercices, etc.).

Qui n’a pas 2h/jour à consacrer à sa réussite, hmmm 🤔?

 

Digitaliser son savoir-faire s’apprend !

 

Vous avez envie de lancer votre formation en ligne mais vous ne savez pas comment faire ? Je vous rassure tout de suite, comme tout dans la vie, ça s’apprend. 

D’ailleurs, je vous ai préparé une mini-formation vidéo gratuite qui vous donnera les bases à connaître quand on veut lancer sa formation à distance.

Vous apprendrez :

  • Comment créer une formation qui colle à 100% aux besoins de votre audience ?
  • Comment vendre « intelligemment », sans même que votre audience le remarque ?
  • Comment présenter votre offre pour que votre prospect se dise « Je VEUX cette formation ! »?
  • La stratégie de contenu à adopter pour faire monter l’envie et montrer que vous êtes LA personne chez qui il faut acheter

 

À très vite,

Jennifer

 

 

 

 

Lancer sa Formation en Ligne : 6 Idées Reçues

Lancer sa Formation en Ligne : 6 Idées Reçues

Quand je discute avec mes abonnées ou des freelances que je rencontre, je m’aperçois que beaucoup d’entre elles aimeraient lancer une formation en ligne. Le souci, c’est que leurs pensées limitantes les bloquent.

Résultat : elles procrastinent, mettent ce projet dans un coin de leur tête et n’avancent pas d’un iota.

Je ne leur jette pas la pierre, j’avais moi-même un tas d’idées préconçues avant de créer ma première formation en e-learning.

Je pensais que c’était trop difficile, trop compliqué. J’avais peur, tout simplement.

Dans cet article, je vais vous prouver que lancer sa formation n’a rien d’insurmontable et que tout le monde, ou presque, peut le faire.

 

Il faut créer la formation parfaite avant de la lancer

 

Je suis d’avis qu’en business, mieux vaut fait que parfait.

Si vous attendez que tout soit au top niveau pour vous lancer, vous ne vous lancerez jamais.

Si j’avais attendu d’avoir un super beau site, de chouettes cartes de visite ou encore de tout connaître en rédaction web quand j’ai commencé à travailler sur le web, je pense que je serais encore là à attendre, plus de 5 ans après 😂.

Si vous voulez digitaliser votre entreprise, c’est pareil.

Dites-vous bien que la formation parfaite n’existe pas. Tout est perfectible les amies.

Vous aurez beau retoucher votre contenu 1 000 fois, enregistrer, ré-engistrer, puis tout recommencer pour obtenir un meilleur résultat, vous ne serez jamais 100% satisfaite.

Alors, mon conseil, c’est de créer un produit de qualité (toujours), mais de ne pas vous prendre la tête avec les détails tout de suite.

Lancez votre formation en version « minimaliste » et vous la peaufinerez au fur et à mesure de vos retours clients et des lancements.

Pour vous rendre compte que ce que je dis est vrai, allez voir les premières vidéos de Stan Leloup. Puis les 2 dernières.

Vous comprendrez de suite où je veux en venir 😉.

 

Lancer une formation en ligne prend trop de temps

 

« J’ai déjà énormément de projets à gérer, sans compter ma vie perso. Comment veux-tu que je trouve le temps de créer une formation en ligne ? »

J’ai dû entendre cette phrase une bonne centaine de fois.

Je sais que la création d’un infoproduit peut faire peur justement parce qu’il demande un investissement en temps qui n’est pas négligeable. Mais la bonne nouvelle, c’est qu’une fois que la formation est créée, vous n’avez quasiment plus rien à faire.

Vous pouvez la faire tourner en automatique avec un tunnel evergreen et gagner des revenus récurrents. Sans même vous en apercevoir.

Une fois que vous avez intégré cette idée, que vous comprenez les avantages de lancer une formation en ligne, je peux vous assurer que vous allez trouver du temps pour le faire.

Vous allez peut-être devoir sacrifier quelques après-midis avec les enfants, quelques sorties en famille, mais pour vous dégager plus de temps pour la suite.

Mon conseil : définissez clairement un ou plusieurs créneaux dans votre emploi du temps hebdomadaire pour la création de votre offre. Considérez ce moment comme un rendez-vous pour mettre en place une version meilleure de votre vie, pas comme une tâche.

Le fait de vous dire « voilà, tous les mardis de 13h à 18h, je me consacre à ma formation, et à rien d’autre » va vous pousser à :

  • mettre de côté vos habitudes qui vous prennent du temps inutilement (passer 2h par jour sur les réseaux, est-ce que ça vous sert vraiment ?)
  • vous consacrer à votre projet à 1 000 %

 

Il faut avoir une grosse liste email pour vendre une formation à distance

 

Faux.

J’ai vu des lancements se faire avec des listes de 200-300 inscrits.

Le secret, c’est d’avoir une liste de prospects qualifiée (c’est-à-dire potentiellement intéressés par votre futur produit digital) et de créer du lien avec eux.

Bien sûr, en sachant que le taux de conversion d’une formation à distance se situe entre 2 et 4%, vous comprenez que vous n’allez pas générer un CA de dingue avec une petite liste. Mais vous pourrez faire des ventes.

Et si vous vendez votre formation une fois, c’est bon signe.

Ça veut dire que votre offre intéresse, vous n’aurez plus qu’à faire grossir votre liste email pour gagner plus.

Conclusion : n’attendez pas d’avoir des milliers de contacts pour lancer une formation en ligne.

Dès que vous identifiez un besoin auquel vous pouvez répondre, vendez votre produit, même avec une liste de quelques centaines d’inscrits. Vous alimenterez votre liste email par la suite.

 

Lancer une formation en ligne est un moyen de gagner des revenus passifs et ne rien faire

 

Alors là, c’est mon moment « coup de gueule ».

Si vous vous intéressez au business en ligne (et au webmarketing de façon générale), vous êtes sûrement tombée sur ce genre de discours racoleurs qui vous promettent de gagner des millions, allongée au bord d’une piscine, les doigts de pieds en éventail.

Évidemment, les euros coulent à flots sans que vous ayez à bouger le petit doigt.

Et là, je crie au scandale.

Là où je suis d’accord, c’est sur les points suivants :

  • vendre des produits numériques est un excellent moyen de gagner beaucoup d’argent rapidement
  • vous pouvez faire des ventes alors même que vous n’êtes pas présente (oui, même en dormant 😊) : ce que l’on appelle les revenus passifs.

Mais là où je grince des dents, c’est quand on veut vous faire croire que ça nécessite très peu de travail (#lasemainede4heures).

Lancer une formation en ligne, c’est une chose. La vendre ad vitam æternam en est une autre.

Pour toucher des revenus récurrents de votre produit numérique, vous aurez besoin de mettre en place des :

  • systèmes d’acquisition de trafic pour faire grossir votre liste email
  • stratégies marketing pour vendre (réseaux sociaux, marketing de contenu)
  • etc.

Bref, lancer une formation en ligne, ça ne se fait pas tout seul.

Vous aurez besoin de travailler un minimum.

Voilà pourquoi je n’aime pas trop l’expression « revenus passifs » car elle induit en erreur à mon sens.

 

Il faut investir beaucoup d’argent pour lancer une formation en e-learning

 

Pas du tout.

Créer une formation en ligne gratuitement est d’ailleurs tout à fait possible. Même si je recommande d’utiliser des outils payants quand même.

Vous trouverez une liste d’outils pour créer un produit digital en cliquant sur ce lien.

Ce sont des outils gratuits ou économiques que j’utilise pour élaborer mes propres formations, comme Systeme.io par exemple.

Vous verrez qu’il n’y a pas besoin de se ruiner pour créer un cours digne d’une pro.

Mais si vous n’écoutez pas mon conseil n°1 et que vous vous obstinez à créer la formation idéale, alors oui, vous allez sûrement vous ruiner dans du matériel et des logiciels qui coûtent un bras.

Mais vous ne le ferez pas, n’est-ce pas 😉!?

 

Il faut être douée en technique

 

Là aussi, une pensée limitante qui empêche trop de personnes à se lancer. J’en ai moi-même fait les frais, ce qui m’a valu d’attendre trop longtemps avant de lancer mon 1er infoproduit.

J’avais tellement peur de la partie enregistrement et montage que je repoussais, je repoussais et je repoussais encore mon projet.

Je m’étais mis en tête que c’était compliqué et que j’allais devoir me battre pendant des jours pour comprendre comment faire.

Aujourd’hui, quand j’y repense, je trouve ça bête. Mais à l’époque, c’était vraiment une source de stress.

Alors, mesdemoiselles, mesdames 😊, permettez-moi de vous dire haut et fort : il n’y a pas besoin d’être une geek pour lancer une formation en ligne.

Les logiciels sont hyper intuitifs et bien souvent, tout-en-un. Vous n’avez donc pas à investir dans 10 outils différents et jongler entre l’un et l’autre.

L’essentiel, encore et toujours, c’est de s’y mettre, d’essayer. C’est la seule façon d’apprendre et de ne pas regretter.

 

Vous avez envie de lancer votre formation en ligne mais vous ne savez pas comment faire ?

Découvrez ma masterclass gratuite « 4 stratégies pour créer une formation rentable et réussir votre lancement ». Vous apprendrez :

  • Comment créer une formation qui colle à 100% aux besoins de votre audience ?
  • Comment vendre « intelligemment », sans même que votre audience le remarque ?
  • Comment présenter votre offre pour que votre prospect se dise « Je VEUX cette formation ! »?
  • La stratégie de contenu à adopter pour faire monter l’envie et montrer que vous êtes LA personne chez qui il faut acheter

 

Jennifer

Top 7 des Podcasts pour Entrepreneures

Top 7 des Podcasts pour Entrepreneures

Je ne sais pas vous, mais moi, je raffole des podcasts ! En tant qu’entrepreneure sur le web, je dois gérer 10 000 choses et je n’ai pas toujours le temps de lire un article ou regarder une vidéo YouTube.

Donc, en journée, quand j’ai 5 minutes, j’écoute un podcast sur l’entrepreneuriat. J’y apprends des stratégies business, des conseils mindset ou encore marketing. Les gens parlent de leur parcours aussi et c’est super inspirant.

Voici une liste de 7 podcasts pour entrepreneures que je vous conseille d’écouter quand vous êtes en mode ménage, préparation des repas ou dans votre bain 😁.

#1 – Le podcast de Pauline Laigneau

C’est LE podcast business à écouter si vous deviez en choisir un seul.

Dans une ambiance que je qualifierais de « feutrée », Pauline Laigneau reçoit des personnalités ou entrepreneurs de haut niveau pour que l’on puisse s’inspirer de leur histoire. On y parle management, marketing, développement personnel et du monde du business de façon générale.

Le but de Pauline : nous donner davantage confiance et nous aider à progresser. Selon elle, le partage des rêves, des erreurs et des ambitions de personnes célèbres aide à créer son propre succès.

Ce podcast pour entrepreneurs est tout simplement une bombe de valeur.

#2 – J’peux Pas J’ai Business, le podcast pour entrepreneures vitaminé

Si vous ne connaissez pas encore Aline Bartoli, c’est le moment d’aller la découvrir. Dans son podcast, J’peux pas j’ai business, Aline nous donne des conseils et stratégies ultra-concrètes, le tout dans une bonne humeur que j’admire.

La mission du podcast :  booster votre entreprise. Vous y trouverez tout un tas de ressources et des réponses aux questions habituelles comme :  Comment oser démarcher des clients ? Comment être constant dans son business ? Comment développer son business sur Instagram ?

Si créer votre business en ligne et avoir une liberté financière vous donne envie, vous y trouverez plein de conseils faciles à appliquer.  Et c’est ça que j’aime chez Aline : pas de prise de tête, de stratégies hyper compliquées, tout est simple et va droit au but.

#3 – Bien dans ta Boîte, par Laura Besson

Bien dans ta Boîte, c’est le podcast pour entreprendre tout en étant épanouie, bien dans ses baskets. Donc, forcément, ça me parle 😊.

Laura, coach et thérapeute holistique, y partage tous ses conseils bien-être et psycho pour créer un business qui respecte votre liberté.

C’est donc un podcast pour entrepreneures qui va bien au-delà du marketing et des hacks business. Vous y trouverez des épisodes comme « Le burn-out », « La théorie de l’attachement », « Le syndrome de l’imposteur », « Les lois spirituelles du succès ».

#4 – Le Board, de Flavie Prévot

Flavie Prévot est une ancienne dirigeante en grands groupes devenue solopreneure.

Ses conseils d’experte pour lancer et développer un business rentable sont une mine d’or pour toutes celles qui souhaitent entreprendre sur internet.

Les épisodes ne sont pas trop longs (ce que je reproche souvent aux podcasts business) et on sent que Flavie sait de quoi elle parle.

Top pour les salariées en reconversion, les freelances et les web entrepreneures.

#5 – Génération Do It Yourself, de Matthieu Stefani

GDIY est le podcast qui décortique le succès des personnes qui se sont lancées (entrepreneurs, sportifs, artistes, etc.).

Matthieu vous propose, sous forme d’interviews, d’explorer leur histoire et leur quotidien. L’objectif de ce podcast pour entrepreneures 5 étoiles est de nous aider à comprendre leur état d’esprit, leur organisation, leurs outils, leurs réussites et leurs échecs.

Un vrai MBA pour les web entrepreneuses que nous sommes à écouter sans modération !

#6 – Productif au quotidien, avec Matthieu Desroches

J’ai découvert le podcast de Matthieu alors que je cherchais des tips sur la productivité (je suis gaga d’organisation et de productivité 😁) et je suis tombée en amouuuuur avec la richesse du contenu.

Matthieu y traite de mes sujets de prédilection : organisation, productivité personnelle et gestion du temps. Dans chaque épisode, vous découvrirez des stratégies concrètes pour mieux vous organiser au travail et gagner en efficacité. 

Exemples d’épisodes : « Savoir mettre des limites pour protéger son temps », « Quoi faire quand on n’a pas la force mentale ni l’énergie pour être productif ? », « 3 astuces pour commencer la semaine en mode proactif ».

J’y ai découvert des techniques et des astuces qui m’ont clairement aidée à mieux m’organiser dans mon business et à gagner du temps (super important quand on est maman et entrepreneure !).

#7 – Marketing Square, de Caroline Mingnaux

Caroline Mignaux est PDG de Reachmaker.

Son objectif à travers son podcast pour entrepreneures est de les aider dans leur « growth marketing ».

Elle donne plein d’astuces qui peuvent s’appliquer à tous types de business. Et c’est ce que j’aime : pouvoir s’inspirer de ce qui fonctionne ailleurs pour l’adapter à ma thématique.

Exemples d’épisodes : « Les 5 points communs de ceux qui cartonnent sur Youtube », « Comment utiliser le Design Thinking pour augmenter ses conversions ? », « Système fou pour générer des leads en continu ! »

Cette liste n’est sûrement pas complète, il y a des tas de podcasts riches en enseignement quand on veut entreprendre sur internet. Mais ce sont ceux que j’écoute en ce moment et avec lesquels j’apprends énormément.

Allez, on prend ses écouteurs 🎧, et on se forme en écoutant une de ces pépites 😊.

Jennifer

Vendre une Formation en Ligne | 9 Vérités

Vendre une Formation en Ligne | 9 Vérités

Vous rêvez de gagner de l’argent sur internet ? Alors la tendance de vendre une formation en ligne n’a pas pu vous échapper.

C’est bien simple, la formation en e-learning a explosé ces dernières années. Et la bonne nouvelle, c’est que vous pouvez prendre votre part du gâteau vous aussi. Et à vous les revenus passifs (enfin, pas si passifs que ça, vous le verrez !).

Si vous vous demandez comment vendre une formation sur internet et devenir infopreneuse, je vous dévoile 9 vérités qui vous aideront à y voir plus clair.

# 1 – Offrir de la valeur avant de vendre sa formation en ligne

Voici la dure vérité : approcher un prospect à froid et le convaincre d’acheter votre formation en ligne est quasi perdu d’avance.

La première étape consiste donc à montrer votre expertise sur le sujet qui le préoccupe, à travers un lead magnet en rapport avec le sujet de votre formation. Ça peut être :

  • un ebook
  • une masterclass
  • un module gratuit de formation
  • etc.

L’important ici, c’est que votre prospect en retire un enseignement de valeur pour qu’il puisse :

  • vous faire confiance
  • se sentir rassuré et envisager un achat futur

Mais l’expérience ne s’arrête pas là.

Vous allez nourrir cette nouvelle relation en envoyant du contenu gratuit et de valeur à travers une newsletter et une stratégie de contenu en béton (blog/podcast.YT et réseaux sociaux).

Plus vous aiderez votre client potentiel, plus il sera enclin à lire votre page de vente et à acheter votre produit.

Pourquoi c’est ultra-important ?

Parce que rares sont ceux qui achèteront votre produit à froid. En effet, il s’écoulera du temps entre le moment où l’internaute découvre votre formation en ligne et le moment où il devient client. C’est ce qu’on appelle le cycle de ventes.

Finalement, vendre une formation en ligne n’est que l’aboutissement d’un processus de séduction avec votre prospect. En réalité, la vente commence au moment où il vous donne son adresse mail.

Leçon à retenir : pour vendre une formation à distance, il faut d’abord donner, donner, donner, donner, puis demander.

# 2 – Tout le monde peut créer et vendre une formation en ligne

C’est la seconde leçon que j’ai apprise en créant des formations en ligne. Avant de me lancer en tant qu’infopreneuse, je pensais qu’il fallait :

  • être super douée en technique
  • avoir un diplôme, une certification
  • avoir fait des études ou une formation en marketing pour faire des ventes

Et bien, je me trompais.

Vendre un produit numérique est possible à partir du moment où vous avez une expertise sur un sujet. Et que cette expertise répond à un besoin pour lesquels les gens sont prêts à dépenser de l’argent.

Il n’y a qu’à se promener sur la toile pour réaliser qu’il existe des programmes en ligne pour toutes les niches :

  • sport
  • développement personnel
  • bien-être
  • santé
  • bricolage
  • jardinage
  • finances
  • peinture
  • musique
  • immobilier
  • marketing
  • et j’en passe

Bref, peu importe votre domaine d’activité/votre savoir-faire, vous pouvez créer et vendre une formation en ligne et vivre de votre passion. Génial, non ?

Côté technique, pas besoin d’être McGyver non plus.

Il suffit d’avoir un logiciel de screencast et de montage facile à prendre en main. Vous apprivoiserez la bête en moins de 30 minutes et pourrez vous lancer dans la création de votre cours.

Je sais que ça a l’air facile dit comme ça. Mais ça l’est vraiment, parole de technophobe 😉

Leçon à retenir : si vous avez une expertise, vous pouvez créer et vendre une formation sur internet, même si vous n’aimez pas la technique 

# 3 – Connaître son client cible : LA base pour vendre un produit numérique

Avant même de penser à vendre des formations sur internet, il faut que vous connaissiez votre client idéal sur le bout des doigts.

Ça vous permettra de comprendre ses problèmes, ses attentes et donc de proposer la bonne solution.

Comment fait-on pour définir son client idéal, son avatar ? Vous devez connaître ses :

  • nom, prénom
  • âge moyen
  • sexe
  • situation familiale
  • situation professionnelle
  • revenus
  • loisirs
  • livres, films, émissions TV préférés
  • réseaux sociaux préférés
  • valeurs
  • influences

Avec ces informations, vous aurez dressé une sorte de carte d’identité de votre client. Mais la recherche ne s’arrête pas là, vous allez creuser encore et encore.

Demandez-vous :

  • Quels sont les problèmes qu’il rencontre (dans votre thématique) ?
  • Qu’est-ce qui le stresse au quotidien ? De quoi a-t-il peur ?
  • Quels sont ses défis au quotidien ?
  • Ses blocages ?
  • Quels sont ses rêves ?
  • Quels sont ses objectifs ?
  • Comment se sentirait-il s’il pouvait réaliser ?

Là, vous avez une base de données sur le prospect qui serait intéressé par votre programme.

Leçon à retenir : pour vendre un produit, vous devez d’abord identifier votre client idéal. 

# 4 – La page de vente : l’arme ultime pour réussir à vendre son cours à distance

En devenant web entrepreneure, vous comprendrez qu’il vous faut maîtriser plusieurs compétences, dont le copywriting. Le copywriting, ou écriture persuasive, c’est l’art d’écrire pour vendre.

Et pour convaincre vos abonnés d’acheter votre cours en e-learning, vous allez passer par la case « rédaction de page de vente. »

Et la qualité de l’argumentaire de vente, c’est ça qui va faire exploser votre taux de conversion. Si votre page de vente est nulle, désolée d’être aussi dure les amies, mais vous avez peu de chances de faire un beau lancement.

La bonne nouvelle, c’est que vous avez déjà fait votre travail d’étude de votre avatar en amont. Vous savez donc ce qui le frustre, ce qui le bloque, vous connaissez ses rêves les plus fous, etc. Il n’y a plus qu’à jouer avec tous ces leviers émotionnels et mettre tout ça en forme pour qu’il achète votre formation en ligne.

Je vous montre ici comment rédiger une bonne page de vente.

Leçon n°4 : Rédiger une bonne page de vente booste le CA d’un lancement.

# 5 – Il n’y a pas besoin d’être une as du marketing pour vendre des formations

Je n’ai pas fait d’école de commerce. La majorité des infopreneurs non plus.  Et pourtant, on vend des programmes sur internet.

Avec les bonnes stratégies marketing, vendre une formation en ligne n’est pas réservé à une élite. Ma belle-mère pourrait le faire. Sérieusement !

De quelles stratégies je parle ?

On en revient au point #1 : construire une relation de confiance en offrant beaucoup de valeur.

10 conseils pour vendre une formation en ligne

  1. Vous offrez un lead magnet qui règle un problème précis
  2. Vous nourrissez la relation avec du bon contenu gratuit (blog, podcast, etc.)
  3. Vous envoyez des emails dans lesquels vous redirigez vers votre page de vente (=email marketing)
  4. Vous vendez votre formation

Si les étapes 1 et 2 répondent bien aux besoins de votre persona, il devrait tout naturellement accepter que vous lui proposiez une formation à la vente. Vous êtes ici dans une démarche de marketing bienveillant. Et c’est ce qui fonctionne aujourd’hui.

Leçon n°5 : vendre une formation en ligne repose sur une stratégie simple de marketing bienveillant.

# 6 – Vendre une formation en ligne est le meilleur moyen de gagner beaucoup d’argent

C’est vrai.

Il suffit souvent de quelques jours de lancement pour faire un gros chiffre d’affaires et être tranquille pendant plusieurs mois.

Imaginez…

Vous vendez une formation pour apprendre l’espagnol en 3 mois à 597 €. Vous avez collecté des adresses mails de gens intéressés par ce sujet, vous avez offert de la valeur, maintenant, vous ouvrez les ventes.

Bam, 37 inscrits à votre formation.

37 X 597 = 22089 €.

En 1 semaine de lancement.

Et si vous décidez de vendre votre formation en ligne toute l’année via un tunnel de vente evergreen, tout le processus sera complètement automatisé. En gros, vous ferez des ventes sans même y penser.

Si vous vendez un infoproduit à 99 €, imaginez la somme récoltée en faisant seulement 20 ventes/mois = 23 760 €.

Pas mal non ?

Leçon n° 6 : vendre un produit numérique est un bon moyen de se faire beaucoup de pépettes en un rien de temps 😉

# 7 – Il faut investir dans des outils digitaux pour créer un bon produit

Vous vous demandez s’il est possible de créer une formation en ligne gratuitement ?

La réponse est oui.

Vous pouvez par exemple utiliser la version gratuite d’un logiciel de screencast (mais la durée des vidéos sont limitées à une quinzaine de minutes généralement et vous verrez le logo dans un coin de vos cours en ligne).

Pour faire de la vidéo, vous pouvez utiliser votre smartphone. Le micro de votre ordinateur peut aussi vous dépanner si vous créez des slides à commenter par exemple.

Mais ce n’est pas une stratégie que je recommande.

Vous pouvez avoir un rendu très pro sans vous ruiner (surtout si c’est votre première formation). L’idéal est d’investir dans des outils digitaux à petits prix. Ils font le job et vous permettront de vendre un produit numérique sans y laisser un rein.

Voici une liste de 15 outils économiques pour créer une formation. J’utilise la plupart d’entre eux pour concevoir mes propres cours en ligne.

Leçon n°7 : il faut investir un minimum pour créer une formation au rendu professionnel.

# 8 – Vendre une formation, c’est bien, chouchouter ses clients, c’est mieux

Il est plus facile de faire revenir un client qui a déjà acheté chez vous que de convertir un prospect. Ce qui veut dire que vous devez aussi penser à l’expérience client pour fidéliser un maximum.

Je sais que vous n’avez pas le budget de Walt Disney. Mais rassurez-vous, créer une expérience client, ça peut être aussi simple que :

  • répondre rapidement aux questions posées par vos clients (s’il rencontre un problème par exemple)
  • rédiger des réponses de qualité à tous les messages que vous recevez
  • pendant la formation, leur demander si tout se passe bien, s’ils ont des questions, s’ils rencontrent des difficultés, etc.
  • après la formation, faire le bilan avec eux, voir s’ils sont arrivés là où ils le voulaient

Le marché de l’infopreneuriat est mature aujourd’hui. Les gens ont l’habitude d’acheter et de consommer des formations en ligne. Ils savent qu’il ne s’agit plus d’ingurgiter des vidéos en mode passif et ne jamais entendre parler de la formatrice.

En qualité d’infopreneuse, vous devez accompagner vos clients vers leur réussite en leur proposant :

  • du coaching
  • de la communauté
  • de la gamification pour créer de l’engagement
  • des exercices à faire

Voilà pourquoi il est de moins en moins vrai de dire que vendre une formation en ligne est un moyen de gagner des revenus passifs.

Leçon n°8 : L’expérience client est un paramètre à prendre en compte pour offrir une expérience et fidéliser.

# 9 – Il existe 1 001 façons de vendre sa formation en ligne

Bon OK, peut-être pas 1001, mais au moins 4 😁

Vendre une formation grâce au lancement orchestré

Un lancement est la période durant laquelle vous mettez en vente votre formation à distance (souvent entre 5 et 10 jours).

À la fin de ce délai, soit :

  • vous fermez les inscriptions, la formation n’est plus disponible jusqu’au prochain lancement
  • votre promo expire
  • les bonus disparaissent
  • etc.

L’objectif d’une fin de lancement, c’est que le prospect perde un avantage. C’est cette urgence qui le fera agir vite et acheter votre produit (principe de rareté cher aux copywriters 😉).

Vendre un infoproduit via un tunnel de vente evergreen

Je vous en ai parlé plus haut.

Il s’agit d’offrir un lead magnet puis de convaincre votre prospect d’acheter votre cours en lui envoyant quelques mails.

Tout ce dont vous aurez besoin, c’est d’un bon logiciel pour créer votre tunnel de vente. Je recommande Systeme.io, il est rapide à prendre en main et offre de nombreuses possibilités de conception. En plus, le service client est ultra réactif (et ils parlent français !).

Là, il va falloir booster votre SEO pour :

  • attirer du trafic vers votre site
  • avoir toujours de nouveaux inscrits
  • faire continuellement des ventes

Cette façon de vendre une formation sur internet est entièrement automatisé, une fois que tout est programmé, vous n’avez plus rien à faire mais en même temps, le prospect n’y verra absolument rien.

Créer un programme d’affiliation

La première chose à faire, c’est de créer une page dédiée à votre programme d’affiliation. Vous précisez  le montant de la commission proposé, of course. Les gens deviennent vos affiliés et recommandent votre formation pour vous sur leurs réseaux sociaux, leur site, leur chaîne YouTube, auprès de leur réseau.

C’est une bonne manière de marketer sa formation sans que vous aillez à le faire personnellement.

La publicité payante

La publicité (Facebook, Instagram, LinkedIn, Pinterest, Google Ads) est un bon moyen de booster les ventes d’une formation rapidement.

Avoir une stratégie de contenu pour attirer des prospects de façon organique, c’est top, mais c’est assez long. La pub règle ce problème.

Vous ciblez par âge, genre et localisation, mais aussi par critère d’intérêt, niveau d’éducation, type d’emploi, et plein d’autres critères très précis. Votre pub s’affiche auprès des bonnes personnes, les plus susceptibles d’acheter votre cours en e-learning.

Le seul inconvénient, c’est que c’est assez technique, vous aurez peut-être besoin de quelqu’un pour le faire à votre place. Ou alors vous pouvez investir dans une formation en ligne sur le sujet.

Leçon n° 9 : Le lancement orchestré n’est pas le seul moyen de vendre une formation sur internet.

Pourquoi vendre une formation en ligne ?

Gagner de l’argent en ligne n’est pas le seul avantage de créer et vendre des produits numériques.

C’est aussi une excellente façon de toucher une audience plus large et d’aider des milliers de personnes à travers le monde. Ce qu’un travail en freelance ne peut pas faire par exemple. L’impact que vous avez en proposant des cours en ligne, 7J/7 24h/24 est juste considérable.

Vendre des formations sur internet, c’est aussi un moyen de régler LE problème n°1 des indépendantes : le manque de temps.

En tant qu’indépendante, vous vous voulez sûrement développer votre activité.

Le souci, c’est que le temps n’est pas extensible et vous êtes limitée dans le nombre de clients que vous pouvez prendre. Cela impacte votre développement et donc votre chiffre d’affaires.

En créant des cours en ligne, vous diversifiez vos revenus et gagnez plus d’argent sans que ça vous demande plus de temps ou plus de travail. Tout ce que vous avez à faire est de créer votre formation une fois pour toute et de la laisser tourner en mode automatique.

Enfin, devenir infopreneuse, c’est aussi être libre géographiquement. Si vous rêvez de devenir digital nomad ou de voyager plusieurs fois dans l’année, le job est juste PAR-FAIT ! Une connexion internet, des idées dans la tête et le tour est joué.

Si vous souhaitez vendre une formation en ligne, ces 9 vérités vous verront à y voir plus clair. J’espère que vous êtes plus motivée que jamais à devenir infopreneuse ! Et croyez-moi, vous avez bien raison. Créer des formations sur internet est un excellent moyen de goûter à la vraie liberté.

À plus,

Jennifer

Comment Créer une Formation en Ligne ? La Méthode Complète

Comment Créer une Formation en Ligne ? La Méthode Complète

Comment créer sa formation en ligne ? 

Si vous êtes créatrice de contenus ou encore freelance à la recherche d’un moyen d’augmenter votre chiffres d’affaires, cette question vous est sûrement passée par l’esprit.

Et c’est normal.

Aujourd’hui, tout le monde peut créer une formation en ligne, même gratuitement.

Vous vous demandez comment faire ? Je vous livre ici un mode d’emploi pour développer une formation en e-learning.

Je vais vous expliquer comment trouver l’idée de votre formation, créer un plan, quels outils digitaux choisir, comment écrire une bonne page de vente

Bref, tout ce qu’il vous savoir pour se lancer en tant qu’infopreneuse.

Qu’est-ce qu’une formation en ligne ?

Une formation en ligne, (ou infoproduit) est un programme d’apprentissage suivi à distance, sur internet, sur un sujet en particulier. Il peut s’agir de :

  • cours vidéos
  • audios
  • lives

Depuis le boom du e-learning au début des années 2010, tout le monde s’y met : écoles, entreprises, freelances et experts en tous genres. Du moment que vous avez un savoir-faire monétisable, vous pouvez créer votre formation en ligne.

Comment créer une formation en ligne qui se vend ?

1. Trouver l’idée de sa formation

Toute première étape de l’aventure : trouver THE idée, celle qui va faire que votre formation à distance va se vendre. Et pour ça, il faut définir votre avatar, le client cible à qui vous souhaitez vous adresser.

1.1. Définir son client cible

C’est vraiment la base quand on veut se lancer sur le web. Pour que le produit parle à votre audience, il faut connaître ses besoins. Et pour connaître les besoins de son audience, ben il faut connaître son audience… C’est aussi simple que ça.

Et pour tout connaître de ce fameux avatar (j’aime pas trop ce nom à vrai dire, ça fait très « marketing »), vous devez savoir :

  • Qui est-il (âge, sexe, profession, situation familiale et professionnelle) ?
  • Quels sont ses revenus ?
  • Quelles études a-t-il fait ?
  • Que lit-il ? Que regarde-t-il à la télévision ?
  • Quelles sont ses passions ?
  • Quel est son principal problème en rapport avec votre thématique ?
  • Quels sont ses rêves ?
  • Ce qui l’empêche de les atteindre ?
  • De quoi il a peur ?
  • Quelles sont ses valeurs ? Ce en quoi il croit ?
  • Comment il se sentirait s’il parvenait à atteindre ses objectifs ?
  • etc. etc.

Tant que vous n’avez pas fait ce travail préalable, il est impossible de créer une formation en ligne qui colle à 100% aux besoins de votre cible. 

Où trouvez ces informations précieuses ?

  • si vous proposez du coaching, posez les questions directement à vos clients (et laissez-les parler)
  • à l’aide d’un sondage à envoyer à votre liste email
  • dans les groupes sur les réseaux sociaux où se trouvent vos clients cible

Et si vous avez été à la place de votre avatar, tant mieux, vous savez mieux que quiconque ce qu’il ressent. Mais attention, ça ne veut pas dire qu’il faille zapper cette étape. Vous pourriez avoir d’autres angles de vue sur la situation.

Une fois votre client idéal défini, c’est le moment de passer au brainstorming.

1.2. Brainstorming

Brainstormer, c’est le fait de lister toutes les idées de formation que vous avez en tête. Faites-le sans réfléchir pour le moment. Pensez à tout ce que vous voudriez enseigner en rapport avec votre expertise et qui apporte une transformation à votre client, un résultat. Toujours en gardant en tête ses préoccupations.

Pour cela, dressez un tableau à 3 colonnes « Devenir », « Obtenir » et « Apprendre » et écrivez toutes les idées en rapport avec votre domaine.

Par exemple, vous êtes professeur d’anglais. Vous faites votre tableau à 3 colonnes avec vos idées de formations en ligne. Ça pourrait donner :

  • Devenir bilingue en 3 mois
  • Devenir coach d’Anglais pour entreprises
  • Devenir traducteur d’Anglais sans même avoir le bac
  • Obtenir son TOEFL à coup sûr
  • Obtenir son agrégation d’anglais
  • Apprendre à bien prononcer l’anglais sans accent
  • Apprendre les 1 000 mots les plus courants
  • Apprendre à mémoriser facilement
  • etc.
  • etc.

Je pourrais continuer encore longtemps…

C’est à votre tour maintenant.

Listez toutes les idées de formations en ligne qui vous viennent à l’esprit. Choisissez-en une et validez-la auprès de votre audience. Gardez les autres pour plus tard.

1.3. Les questions de votre audience

Un classique.

Si vous avez une communauté qui vous suit, sur un blog, une chaîne YouTube, un podcast, un réseau social, vous recevez certainement des questions récurrentes.

Elles sont un indicateur des besoins de votre client idéal. Et ça, c’est carrément génial. Votre avatar vous livre sur un plateau des idées d’infoproduits à créer. Ils n’ont pas les réponses, vous n’avez plus qu’à leur donner.

Compilez toutes ces questions dans un fichier dédié. Vous pourrez piocher dedans au moment voulu.

1.4. La concurrence

Aie ! Sujet délicat.

Petit disclaimer : je ne vous dis pas de copier ce que font vos concurrents (je ne vous recommande pas, par exemple, d’acheter leur produit pour ne pas être influencée par leur contenu).

Mon conseil, c’est d’aller voir quels types de produits ils proposent, d’aller visiter leur page de vente pour consulter leur programme et de voir si vous pourriez traiter le sujet de façon plus complète, ou sous d’autres angles. Encore une fois, NE COPIEZ PAS vos concurrents, inspirez-vous en.

Pareil, allez voir leurs articles, leurs vidéos (que vous pouvez trier par popularité). Analysez ce qui fonctionnent le mieux pour eux, lisez les commentaires de leurs lecteurs et voyez quelles questions ils posent. 

1.5. Les retours de vos clients

Si vous vendez déjà des formations en ligne, il est important de ne pas lâcher vos clients dans la nature et de leur demander du feedback.

Bien souvent, suivre une formation en ligne soulève d’autres questions. Demandez clairement à vos clients ce qu’ils aimeraient approfondir ou apprendre par la suite.

2. Définir le format de votre programme e-learning

On pense toujours qu’un infoproduit se résume à une série de slides (= diapositives) commentées. Mais il existe d’autres formats dont vous pouvez vous inspirer pour votre propre programme :

  • l’audio : vous enregistrez votre voix, tout simplement. Soyons honnêtes, ce n’est pas le format préféré des clients. L’être humain a besoin de visualiser les choses, donc il y a peut-être un petit coté “je rate quelque chose”
  • l’ebook : il est tout à fait possible de proposer une formation par ebook, même si, on doit le reconnaître, ce format est plus souvent utilisé pour capturer des adresses emails. L’avantage de l’ebook, c’est que c’est assez rapide à concevoir, vous rédigez votre cours, mettez en page et bam, vous transformez ça en pdf. Les 2 inconvénients : c’est facilement transférable et vous ne pouvez pas vendre un ebook très cher
  • la tablette graphique : c’est un outil qui vous permet de dessiner à la main des images, des graphiques et des diagrammes, un peu comme vous le feriez avec un tableau blanc. Vous écrivez avec votre stylet sur votre tablette et tout est retranscrit sur l’écran d’ordinateur 
  • le tableau : une autre façon d’utiliser le format vidéo, c’est tout simplement de vous filmer devant un tableau et de donner votre cours, en mode prof de lycée. Vous écrivez les mots clés que votre élève doit retenir, les titres de vos cours pour qu’il visualise bien le déroulé de votre formation et vous faites votre présentation. Cette façon de faire est plus adaptée aux gens qui sont vraiment à l’aise en public
  • les guest videos : vous invitez une personne avec une expertise pointue sur un des cours de votre formation, c’est elle qui fait et présente le cours
  • les lives : il est aussi tout à fait possible de délivrer votre contenu en direct, sur Zoom par exemple

Vous avez l’embarras du choix. L’important, c’est d’opter pour un format de cours dans lequel vous vous sentirez à l’aise et pourrez donner le meilleur de vous-même.

3. Créer le plan de la formation en ligne

C’est le moment de créer la structure de votre formation en e-learning.

Et pour cela, les 2 questions à vous poser sont :

  1. Dans quelle situation se trouve mon client au début de la formation ?
  2. Quel résultat final mon client doit-il atteindre ?

Vous connaissez donc son point A (la situation dans laquelle il se trouve) et son point B (là où il veut arriver). Votre mission, c’est tout simplement de lister toutes les étapes qui vont l’aider à aller du point A au point B :

  • soit par ordre chronologique
  • soit par ordre croissant de difficulté

4.Choisir les bons outils digitaux

Pour créer une formation, vous devrez relever quelques challenges techniques, comme l’enregistrement, le montage, la création d’un tunnel de vente sur votre plateforme d’hébergement (comme Systeme.io par exemple), etc.

Il est donc essentiel de bien s’équiper pour travailler de bonnes conditions et ne pas se décourager en cours de route 🙂

Un bon outil pour créer un cours en ligne doit réunir plusieurs critères :

  • le prix : nul besoin de se ruiner pour avoir un rendu pro. Avez-vous vraiment besoin de ce logiciel d’enregistrement et de montage à 500 € ? À l’inverse, zappez le tout gratuit. Les fonctionnalités sont toujours limitées et le résultat pas toujours terrible
  • la prise en main facile : les outils pour créer des formations qui nécessitent eux-mêmes une formation pour les comprendre, euh…. très peu pour moi. En web entrepreneuriat, le temps, c’est de l’argent ! La création d’un infoproduit ne doit pas traîner pendant des mois
  • un support réactif : pour gérer les problèmes techniques qui arrivent toujours au bon moment, hein !? (comme tous vos cours vidéo qui disparaissent de la plateforme de formation la veille du lancement !!!! C’est du vécu :))

Réfléchissez dès cette étape quels outils digitaux vous allez utiliser pour :

  • organiser/planifier la formation en ligne
  • créer des visuels agréables
  • enregistrer le cours
  • héberger la formation
  • vendre et se faire payer (c’est toujours mieux ;-))

Je vous ai listé dans cet article 15 outils économiques pour créer sa formation en ligne. Vraiment top pour démarrrer.

5. Préparer le lancement

Comment lancer sa formation de manière à ce qu’elle se vende ?

Et bien, il va vous falloir un plan de lancement. C’est-à-dire une stratégie de contenu marketing afin de chauffer votre communauté et lui donner envie d’en savoir plus sur votre futur produit.

Oui, il faut parler de ce que vous préparez en coulisses.

Une grave erreur serait de créer votre formation en ligne dans votre coin, en catimini, et d’arriver le jour du lancement et dire « Youhou les amis, j’ai une formation à vendre. Qui veut l’acheter? »

Ça ne marche pas comme ça. Du moins, pas quand on débute dans la création de formation.

Je suis tombée dans ce piège quand j’ai crée ma toute première formation. J’en ai parlé à personne (je pense que même mon ombre ne savait pas sur quel projet je travaillais 😁). J’ai fait un bon lancement, supérieur aux objectifs que je m’étais fixé, mais je reste persuadée que j’aurais pu faire beaucoup, beaucoup mieux si j’avais pris la peine de préparer le terrain en amont.

La sortie d’une formation, ça sa prépare 30 à 60 jours avant. Oui… autant que ça.

Et alors, qu’allez-vous faire pendant toute cette période pour chauffer vos abonnés comme la braise ?

C’est simple :

  • créer du contenu en rapport avec le sujet de votre programme en ligne (blog/podcast/chaîne YT, réseaux sociaux, emails)
  • parler de votre offre plus en détails (sans en dévoiler trop non plus)
  • expliquer les bénéfices
  • montrer les backstages de la création
  • etc.

Le but ici, c’est d’apporter de la valeur et montrer votre expertise sur le sujet, tout en faisant participer votre communauté.

Ça prend du temps, ça nécessite du travail, mais dites-vous que ça peut faire une différence de zéro sur le résultat final !

6. Rédiger une page de vente irrésistible

Une page de vente sert, par définition, à vendre votre formation en ligne.

C’est tout simplement l’argumentaire de vente qui utilise des principes de copywriting pour convaincre le prospect que votre offre est LA solution à son problème.

Si beaucoup d’aspirantes infopreneuses appréhendent cette étape de la création d’une formation en ligne, c’est parce qu’elles savent que les ventes dépendent beaucoup de cette fichue page de vente.

Pour démystifier un peu le truc, il faut la voir comme un assemblement logique de blocs entre eux.

Ces blocs, les voici :

  • Le titre promesse
  • La description de la situation actuelle de votre client cible
  • Le désir par la visualisation
  • La présentation de votre offre
  • Le prix
  • Les témoignages
  • La garantie
  • La FAQ
  • Le passage à l’action

Cliquez ici pour apprendre comment rédiger une page de vente qui convertit.

7.Vendre sa formation en ligne

On y est.

C’est le moment d’ouvrir les ventes et de récolter les fruits de votre travail.

Le lancement d’une formation en ligne, c’est les montagnes russes. Surtout le premier.

On est super heureuse lors de la toute première vente. Puis on se sent complètement illégitime quand la 2e tarde à arriver. Puis là, tout à coup, 5 ventes d’un coup. Youhhhoooou on se sent pousser des ailes.

2e jour, rien.

Le calme plat.

Oh my God ! On se dit qu’on devrait peut-être faire un petit live Insta pour régler le problème, ou peut-être baisser le prix de sa formation. Ou peut-être…. non de toute façon je suis carrément nulle !!!! Ouin ouin ouin…

Voilà, pour résumer, un lancement, c’est ça 😁😁

Plus sérieusement, quelles actions mettre en place pendant la période de vente ?

  1. Envoyer 1 mail/jour à votre liste d’inscrits (= email marketing).
  2. Répondre à toutes les questions de façon bienveillante, être dispo et réactive
  3. Être présente sur vos réseaux sociaux en créant tout votre contenu autour de votre lancement. Vous pouvez :
    • parler de l’offre (bénéfices, bonus, programme, etc.)
    • donner de la valeur
    • faire des lives
    • répondre aux objections via des stories ou un carroussel par exemple
    • faire jouer la preuve sociale
    • organiser un jeu concours, un webinaire

Vous vous dites peut-être que ça fait beaucoup, 1 email/jour+du contenu quotidien sur vos RS.

Mais je vous assure d’une chose : c’est beaucoup pour vous. Car vous seule voyez l’ensemble du contenu de lancement.

Alors, un conseil : n’ayez pas peur d’être partout et de parler de votre infoproduit à vendre.

8. Tester sa formation en version bêta

Une fois que les ventes sont closes, c’est le moment d’endosser votre costume d’enseignante.

Vous allez délivrer votre cours, en live (enregistré), aux bêta-testeurs qui ont acheté votre formation.

Oui oui, vous avez bien compris.

Il s’agit ici de vendre sa formation en ligne avant même de l’avoir crééé.

Plusieurs avantages à présenter sa formation en version bêta :

  • vos bêta-testeurs vous disent exactement ce qu’ils veulent apprendre, vous construisez donc un cours que veut votre audience
  • pas besoin de passer des mois à créer un produit avant de vendre. Vous avez votre idée, vous pouvez vendre dans les jours qui suivent
  • les revenus engrangés sont une vraie source de motivation. Si vous êtes freelance, ça peut vous permettre de délaisser d’autres projets et enfin vous lancer
  • vous récoltez des témoignages à utiliser pour les prochains lancements 
  • vous impliquez votre audience dans le processus de création. Vos prospects vont se sentir engagés avec votre marque

Et pour les bêta-testeurs, l’avantage majeur, c’est d’avoir accès à un produit souvent moins cher. Et ça, c’est un argument qui fait mouche, n’est-ce pas ?

9. Monter son cours à distance

Une fois que votre bêta-test est terminé, vous vous retrouvez avec une formation en ligne qui colle à 100% aux besoins de votre client idéal.

Et le gros plus, c’est qu’elle est déjà enregistrée. Tout ce qu’il vous reste à faire, c’est le montage (s’il y a quelques petits trucs à modifier).

La partie technique, c’est souvent ce qui effraie le plus toutes celles qui se demandent comment créer une formation en ligne. C’est d’ailleurs l’unique raison pour laquelle je repoussais sans cesse la création de ma 1ère formation.

Mais je peux vous dire qu’une fois qu’on prend en main l’outil de montage (quelques minutes), ça va tout seul.

10. Lancer la version définitive

Vous voilà avec votre formation en ligne, toute belle, toute propre, toute parfaite 😊

C’est le moment de faire un second lancemant, au vrai prix cette fois. Avec un gros avantage surtout : la preuve sociale.

Vous allez afficher tous les témoignages des bêta-testeurs sur la page de vente pour faire gonfler votre CA. C’est aussi à ça que sert un bêta-test.

11. Faire connaître son infoproduit

11.1. Stratégie de contenu

Votre content marketing doit contenir du contenu dédié à votre offre, sur votre canal de diffusion principal (blog, podcast, YT) et sur vos réseaux sociaux.

Ici, vous êtes dans un objectif de conversion.

Et le seul moyen de bien le faire est d’offrir des conseils de qualité avant même de suggérer un quelconque achat.

Vous est-il déjà arrivé d’entrer dans un magasin et de vous faire accoster par le vendeur au bout de 3 secondes ? Avouez, vous avez détesté ça, je me trompe ?

Et si le vendeur avait pris le temps de vous accueillir, vous posez des questions sur vos problèmes, vous proposez des solutions. S’il avait donné plus qu’il n’avait vendu, l’expérience aurait-elle été la même ?

Sûrement pas.

Et bien pour le business en ligne, c’est pareil.

Le marketing de contenu consiste à établir des relations avec votre public et à créer la confiance au fil du temps.

Donc, créez votre calendrier édito avec tous ces paramètres à l’esprit : valeur, expertise, bon message à la bonne audience.

Et… of course, pas de stratégie de contenu en béton sans un bon référencement naturel. Construisez votre calendrier éditorial autour de la thématique de votre formation en ligne et définissez les bons mots clés pour attirer des prospects qualifiés.

Je vous explique ici comment rédiger un article optimisé pour le SEO.

11.2. Affiliation

Créer un programme d’affiliation pour votre formation en ligne est une stratégie redoutable pour faire connaître votre produit et faire plus de ventes.

Proposez donc à vos clients de recommander votre produit en échange d’une commission. Rares seront ceux qui refuseront si votre formation a répondu à leurs attentes.

11.3.Publicité payante sur les réseaux sociaux

La publicité sur les réseaux sociaux a de nombreux avantages quand on a un infoproduit à vendre :

  1. Un coût de diffusion peu élevé
  2. La possibilité de toucher beaucoup de monde
  3. L’analyse facilitée de votre retour sur investissement
  4. Un ciblage ultra-précis de vos prospects
  5. De très bons résultats rapidement si la campagne est bien faite

Seul inconvénient : un peu technique pour les novices. Il faudra penser à vous former si vous voulez faire de la pub de façon récurrente. Ou faire appel à un expert.

11.4. Partenariats

Armée de vos preuves sociales, vous pouvez aisément aller à la chasse aux partenaires.

L’idéal, c’est de cibler des personnes qui ont une plus grosse audience que vous. Mais surtout, une audience qui correspond au produit que vous voulez mettre en vente. Prenez donc le temps de bien analyser les contenus de vos potentiels partenaires avant de les contacter.

Et pour que le deal voit le jour, envoyez un email en vous présentant, vous et votre business. Donnez des chiffres, mettez en avant les endroits où vous êtes apparue (podacasts, interviews, articles de presse, gros sites de votre thématique, etc.).

Puis présentez votre projet.

Toujours sous l’angle des bénéfices (toucher une commission sur chaque vente est ce qui se fait le plus).

Ces partenariats vont permettront de :

  • augmenter votre visibilité et le nombre de potentiels acheteurs
  • gagner en engagement envers votre marque
  • générer du trafic sur votre site internet

Pourquoi créer une formation en e-learning ?

Vous savez maintenant comment créer une formation en ligne.

Vous avez désormais entre les mains un savoir-faire puissant. Car je suis convaincue d’une chose : l’enseignement à distance va continuer à exploser ces prochaines années. Et créer sa propre formation est l’un des meilleurs moyens de bien gagner sa vie sur internet.

Les raisons ?

  1. Les coûts de production sont moindres (il est même tout à fait possible de créer une formation en ligne gratuitement). Les marges sont donc considérables.
  2. Créer une offre de formation à distance vous permet d’asseoir votre expertise sur un sujet donné. Vous n’êtes uniquement plus celle qui papote pour ne rien dire, vous enseignez un savoir-faire.
  3. Vous n’avez pas besoin d’être une as de la technique.
  4. Une fois que votre formation est créée, votre tunnel de vente mis en place, plus rien à faire (à part quelques mises à jour de temps en temps). Je n’ai pas vu mieux pour toucher des revenus passifs.
  5. Si vous êtes freelance, créer une formation en ligne vous permet de diversifier vos revenus (pour les mois plus calmes par exemple).

Alors, dites-moi tout, je sais que je vous ai donné envie. Pas vrai 😉?

Jennifer

Les 10+1 Meilleurs Livres pour Entrepreneurs

Les 10+1 Meilleurs Livres pour Entrepreneurs

Tous les grands de ce monde vous le diront : un entrepreneur qui réussit est un entrepreneur qui lit.

Vous avez votre propre business sur internet ou vous rêvez de devenir infopreneur ?

Vous cherchez la bonne idée ? Vous voulez savoir comment bien gérer son temps ? Quelles stratégies marketing adopter ? Comment développer son entreprise ?

Comment réussir, tout simplement ?

Voici 11 livres pour entrepreneur que j’ai eu la chance de lire et que je vous conseille fortement.

Livres entrepreneuriat sur le marketing

1.C’est ça le marketing, de Seth Godin

“Le marketing, c’est l’acte généreux d’aider quelqu’un à résoudre un problème. Son problème.” (Seth Godin).

Tout est dit.

Pour Seth Godin, gourou US du marketing, vous ne pouvez pas être un bon entrepreneur si vous ne connaissez et ne comprenez pas parfaitement votre client.

C’est également la base en copywriting.

Dans ce best-seller mondial, Seth Godin (qu’on ne présente plus), vous explique comment vous démarquer de la concurrence et comment vous faire connaître dans la jungle digitale.

À travers des études de cas, Seth vous dévoile les meilleures stratégies commerciales à adopter pour votre entreprise. Ça marche que vous soyez simple freelance ou à la tête d’une grande entreprise.

2.The Boron Letters, de Gary Halbert

Gary Halbert était un maître du copywriting. Il a fait fortune dans les années 1970 et 1980 en postant des campagnes de courriers (l’ancêtre du mail).

Dans ces Boron Letters, il écrit à son fils depuis la prison et lui explique les rudiments du marketing (ainsi que des conseils sur la vie en général).

Voici ce que vous trouverez dans ce livre pour entrepreneur :

  • connaître son marché est indispensable pour faire des ventes
  • plus votre message est spécifique, meilleurs sont vos résultats. Exemple : « Comment les architectes peuvent gagner plus d’argent ? » Plutôt que « Comment gagner plus d’argent ».
  • les techniques pour garder l’attention des prospects
  • comment rédiger une bonne page de vente
  • comment faire pour qu’une personne a priori non intéressée par votre offre vous réponde (et achète quand même). C’est le principe de cohérence.
  • la personnalisation est un outil puissant en marketing (cela crée une proximité avec le prospect)
  • des astuces de copywriting à la pelle

3.Ces idées qui collent, de Chip et Dan Heath

Ces idées qui collent: Pourquoi certaines idées survivent et d'autres meurentIci, les auteurs (l’un chercheur à la Harvard Business School et l’autre professeur en stratégie des organisations) expliquent pourquoi certaines idées cartonnent alors que d’autres ont le destin d’étoiles filantes.

Pourquoi certains profs de fac voient leur amphi bourré à craquer alors que d’autres non ? Qu’est-ce qui fait qu’une pub nous frappe durablement ?

Selon eux, le succès d’une idée repose sur ces 6 caractéristiques :

  1. La simplicité
  2. L’inattendu
  3. Le concret
  4. La crédibilité
  5. L’émotion
  6. L’histoire

4.Influence et manipulation, de Robert Cialdini

Un classique à lire et à relire si vous voulez développer une stratégie marketing et un copywriting en béton.

L’auteur, psychologue de métier, a identifié 6 leviers sur lesquels vous devez jouer pour déclencher un achat :

  1. La preuve sociale : plus vous avez de likes, de vues, de commentaires, de témoignages, etc., plus vous avez de chances de vendre
  2. La cohérence et l’engagement : nous sommes cohérents avec les actions que nous prenons. Une petite action augmente les chances d’obtenir une action dont l’engagement serait plus important (comme un achat).
  3. L’autorité : l’Homme répond favorablement à l’autorité, même si c’est pour faire quelque chose qui lui déplaît. Plus vous semblez expert dans votre thématique, plus vous inspirez confiance et attirez les prospects.
  4. La rareté : plus un produit est rare, mieux il se vend ( ex: les offres à durée limitée ).
  5. La réciprocité : si quelqu’un vous accorde une faveur, vous devez lui rendre, sous peine de passer pour un profiteur, un ingrat.
  6. La sympathie : nous avons plus tendance à dire oui aux personnes que nous apprécions. Par conséquent, nous achetons auprès d’entrepreneurs/de marques qui nous plaisent.

5.Votre empire dans un sac à dos, de Stan leloup

Si vous êtes web entrepreneur, je ne vous présente pas Stan Leloup, hein !

Si vous rêvez de le devenir et que vous ne le connaissez pas encore, Stan est le créateur de Marketing Mania, une chaîne YouTube avec des vidéos d’une qualité rare.

J’aime le travail de Stan car il va au fond des choses, il ne parle pas pour rien dire et ses analyses sont toujours super pertinentes.

Stan a donc écrit un livre pour entrepreneur dans lequel vous retrouvez tous les thèmes classiques :

  • trouver la bonne idée de business en identifiant les besoins cachés d’un marché
  • créer un produit
  • écrire sa page de vente
  • construire son plan d’action
  • se démarquer de la concurrence
  • travailler moins et gagner plus…

Bon, pas de recette miracle. Vous n’allez pas finir le bouquin en ayant l’idée du siècle, mais c’est un bouquin d’entrepreneuriat très intéressant.

Livres pour entrepreneur sur la productivité

6.Le pouvoir des habitudes, de Charles Duhigg

Les meilleurs livres pour entrepreneursCe livre pour entrepreneurs résout un problème essentiel : celui de la productivité.

Mieux, il va vous aider à comprendre :

  • comment développer de bonnes habitudes
  • quelles stratégies appliquer pour changer vos mauvaises habitudes et arrêter de procrastiner
  • avoir un business prospère

Sa méthode pour changer une mauvaise habitude en un tremplin vers le succès contient 3 étapes :

  1. Identifier la routine qui est la source de vos problèmes (ex : manger trop de chocolat)
  2. Identifier la vraie raison de cette mauve habitude (ex: stress)
  3. Isoler le stimulus (c’est-à-dire le contexte de l’habitude)

Mais ça ne s’arrête pas là.

L’auteur explique aussi comment créer une habitude chez vos prospects et clients (pour qu’ils lisent vos emails, par exemple). Top !

7.La 25e heure, de Guillaume Declair

Meilleurs livres pour entrepreneursLa productivité nous permet de gagner du temps pour faire ce que l’on apprécie.
Partant de ce constat, les auteurs étudié les secrets de gestion du temps de centaines de startuppers à succès. Voici la méthode qu’ils en ont retiré :

  1. savoir bien s’organiser pour passer le juste temps sur chaque tâche
  2. se concentrer pour être vraiment productif
  3. accélérer sa vitesse pour augmenter sa productivité avec la méthode FAST

L’objectif de ce livre pour entrepreneurs, c’est de vous donner tous les outils pour gagner au moins 1 heure par jour.

8.S’organiser pour réussir, de David Allen

Encore un autre classique dans la thématique de la gestion du temps.

Écrit en 2001, ce livre pour entrepreneur vous apprend à alléger votre charge mentale pour être au top de vos capacités. Pour ce faire, David Allen, consultant en gestion et productivité, vous explique comment mettre en place un système, appelé méthode GTD.

L’idée, c’est de :

  1. Lister toutes les tâches que vous devez accomplir dans un endroit unique (fichier Word, carnet, etc.). De cette façon, vous désencombrez votre cerveau, vos idées sont plus claires.
  2. Demandez-vous si chacune de ces tâches est prioritaire ou non. Si elle ne l’est pas, archivez-la pour plus tard. Si elle est prioritaire et qu’elle prend moins de 2 minutes, faites-la maintenant. Si elle prend plus de temps, passez à l’étape suivante.
  3. Fixez une date de réalisation, déléguez ou établissez un projet avec différentes échéances.
  4. Enfin, procédez au suivi de vos tâches et autres projets afin de corriger des choses si nécessaire (si vous avez été trop ambitieux par exemple).

Livres pour entrepreneurs généralistes

9. Père riche, père pauvre, de Robert T. Kyosaki et Sharon Lechter

Bestseller depuis plus de 20 ans partout dans le monde, Père riche père pauvre est à mon sens un des meilleurs livres quand on rêve d’entreprendre.

La raison ?

Si vous souffrez du syndrome de l’imposteur, il va vous donner un bon coup de pied aux fesses.

L’histoire (qui est en fait une autobiographie) :

Le père biologique de Robert est son « père pauvre”, un professeur de la classe moyenne qui a fait des études et a passé toute sa vie à travailler pour un salaire moyen. Pour lui, réussir dans la vie implique de faire des études et trouver un emploi stable.

Robert a comme meilleur ami Mike dont le père n’a pas fait d’études. Il est parti de rien et a bâti un empire en quelques années. Robert demande au père riche de lui apprendre à devenir riche et nous transmet ses enseignements dans son livre.

10. 100 € pour lancer son business, de Chris Guillebeau

Avis aux aspirants entrepreneurs fauchés 😉. Vous allez A-DO-RER ce bouquin.

L’idée principale ?

Vous n’êtes pas obligés de vous ruiner pour créer une entreprise florissante.

Ce livre pour entrepreneur présente donne des dizaines de personnes qui ont créé des entreprises à succès avec un mini budget (100 euros, voire moins). Le plus dingue, c’est que la majorité n’avaient aucune compétence au départ. Elles étaient simplement passionnées.

Vous allez apprendre comment :

  • entrer dans le monde de l’entrepreneuriat
  • développer votre idée
  • structurer votre idée
  • développer votre entreprise et faire face aux défis

A lire absolument !

11. Tu vas tout déchirer, de Jen Sincero

Jen propose, à travers un livre frais et pétillant, des exercices simples à appliquer au quotidien pour transformer sa vie et enfin réaliser vos rêves.

Selon elle :

  • « vos pensées et croyances dictent votre réalité ». Si vous voulez changer votre vie et connaître le succès, vous devez adopter une attitude et une philosophie de vie qui inspire le succès.
  • la différence entre ceux qui avancent et les autres, c’est la passage à l’action. Il faut d’abord se fixer des objectifs, lister ses rêves puis se mettre au boulot
  • pour réussir, il faut croire en soi, en ses rêves, en sa réussite et aux opportunités illimitées

Un livre pour entrepreneur qui fait du bien, sans partir dans des concepts pompeux qui font mal à la tête.

Vous voilà avec 11 pépites à lire ABSOLUTELY quand on entreprend.

Cette liste n’est bien sûr pas exhaustive. D’ailleurs, donnez-moi en commentaires des titres de bouquins que vous me conseillez. Je les ajouterai à ma liste perso de livres à lire.

À plus,

Jennifer